amaurose


amaurose

amaurose [ amɔroz ] n. f.
• 1690; amaphrose XVIe; gr. amaurôsis « obscurcissement »
Méd. Perte totale, généralement soudaine, de la vue, sans lésions décelables de l'œil même, ni troubles fonctionnels de son système optique ( amblyopie, cécité). L'amaurose peut être d'origine toxique, nerveuse ou congénitale.

amaurose nom féminin (grec amaurôsis, obscurcissement) Perte complète, transitoire ou définitive, de la vision, due à une atteinte neurosensorielle de la rétine et des voies optiques.

⇒AMAUROSE, subst. fém.
A.— MÉD. (ophtalmologie). Diminution de l'acuité visuelle, sans altération oculaire apparente :
1. Le soir, des bocaux d'eau colorée ... dardaient sur le pavé leurs reflets rouges et bleus, et menaçaient les passants d'une amaurose immédiate.
E. DE LA BÉDOLLIÈRE, Les Français peints par eux-mêmes, Le Pharmacien, t. 1, 1841, p. 312.
B.— Au fig. Cécité mentale :
2. — Il n'y a pas à dire, murmura Durtal ... les textes messianiques sont confondants ... Il y a là une telle évidence, une telle certitude ... qu'il faut vraiment être atteint d'amaurose spirituelle pour oser le nier.
J.-K. HUYSMANS, La Cathédrale, 1898, p. 316.
DÉR. Amaurosité, subst. fém., vx. ,,Amaurose, maladie des yeux.`` (Ac. Compl. 1842).
Prononc. :[] ou [-mo-]. Pt ROB. et Harrap's 1963 transcrivent la 2e syllabe avec [] ouvert. Pt Lar. 1968 note [o] fermé (cf. aussi DG).
Étymol. ET HIST. — 1590 méd. amaphrose (DU BARTAS, Deuxième semaine, 1er jour, les furies, 331 ds GDF. Compl. : Et tout joignant veici L'obscure cataracte, et l'amaphrose aussi); 1609 (PIGRAY, Epitome, 189 ds QUEM. Med. 1955 : amaurosis); 1611, COTGR. : amafrose; 1690 (FUR. : Amaurose).
Empr. au gr. « obscurcissement, affaiblissement de la vue » dep. Hippocrate (Prénotions coaques, 154 ds BAILLY); la prononc. af en gr. mod. de explique les graphies aph et af des premières attest. qui montrent qu'il s'agit d'un empr. au gr. bien que le mot soit attesté en b. lat. au VIe s. (ORIBASE, Syn., 8, 54 ds TLL s.v., 1831, 30 : amaurosis est generaliter quam plurime impedimentum visui sine aliqua manifesta passione in oculis apparente).
Amaurosité, 1838 (Ac. Compl. 1842).
STAT. — Fréq. abs. litt. :1.
BBG. — BAR 1960. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — BOUILLET 1859. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — GOBLOT 1920. — LAFON 1963. — LAL. 1968. — Lar. méd. 1970. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — Mots rares 1965. — NOTER-LÉC. 1912. — NYSTEN 1814-20. — PIÉRON 1963. — PRÉV. 1755 (s.v. amaurosis). — PRIVAT-FOC. 1870. — RHEIMS 1969.

amaurose [amɔʀoz] n. f.
ÉTYM. 1690, Furetière; amafrose, 1611; amaphrose, 1590; grec amaurôsis « obscurcissement, affaiblissement de la vue ».
Méd. Perte totale, généralement soudaine, de la vue, sans lésions décelables de l'œil même, ni troubles fonctionnels de son système optique ( Amblyopie, cécité). || L'amaurose peut être d'origine toxique, nerveuse ou congénitale.
1 Le 30 novembre, le malade accuse une amaurose complète.
« Je suis dans la nuit profonde », nous dit-il.
B. Cendrars, Moravagine, in Œ. compl., t. IV, p. 258.
tableau Principales maladies et affections.
Par métonymie :
2 Donne, ô Mort, ton sommeil aux sombres amauroses,
Et que l'aube et ses coqs ne sauraient déchirer (…)
Germain Nouveau, Premiers poèmes, « Les hôtesses », Pl., p. 376.
Par métaphore. || « Amaurose spirituelle » (Huysmans) : aveuglement.
DÉR. V. Amaurotique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amaurose — (gr.), schwarzer Staar, wobei die Blindheit durch Unempfindlichkeit der Sehnerven bedingt wird, während der graue Staar in Trübung der Linse besteht, s. Staar. Daher Amaurotisch, am schwarzen Staar leidend, od. sonst darauf Bezug habend …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Amaurose — Amaurōse (grch.), Schwarzer Star, vollständiger Verlust der Sehempfindung ohne anatomisch nachweisbare Erkrankung des Sehorgans; sie kann angeboren oder erworben sein, tritt auf, wenn von der Netzhaut intensives Licht nicht empfunden, oder die… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • amaurose — AMAUROSE. s. f. Terme de Médecine. Voyez Goutte sereine …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • amaurose — s. f. [Medicina] Cegueira mais ou menos completa causada pela atrofia do nervo óptico. = GOTA SERENA   ‣ Etimologia: grego amáurosis, eos …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Amaurose — Klassifikation nach ICD 10 H54 Sehbeeinträchtigung einschließlich Blindheit (binokular oder monokular) …   Deutsch Wikipedia

  • Amaurose — L amaurose est la perte complète de la vue, sans altération des milieux de l œil. Elle correspond à une altération de la rétine ou des voies optiques. Cette anomalie est transitoire ou définitive. Articles connexes Liste des symptômes en médecine …   Wikipédia en Français

  • AMAUROSE — s. f. T. de Médec. Affection caractérisée par la perte complète ou incomplète de la vue, sans altération appréciable des parties constituantes du globe de l oeil. L amaurose est due à la paralysie, soit idiopathique, soit sympathique, de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Amaurose — Amau|ro|se 〈f. 19; Med.〉 = schwarzer → Star2 [zu grch. amauros „dunkel“] * * * Amaurose   [zu griechisch amaurós »blind«] die, / n, völlige Erblindung des Auges (Blindheit) mit auf gehobener direkter, jedoch intakter indirekter Pupillenreaktion.… …   Universal-Lexikon

  • AMAUROSE — n. f. T. de Médecine Affection caractérisée par la perte complète ou incomplète de la vue, sans altération appréciable des parties constituantes du globe de l’oeil. On la nomme vulgairement Goutte sereine …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • amaurose — (a mo rô z ) s. f. Terme de médecine. Cécité causée par la paralysie de la rétine et du nerf optique. ÉTYMOLOGIE    Du grec, obscurcissement, de augmentatif, et de obscur …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré